Samedi 7 août 6 07 /08 /Août 12:18

       Maitre jean en profita pour venir glisser dans ma bouche ouverte sa petite queue devenue bien raide et j'en profitais pour la sucer goulument.

       Les deux autres s'amusaient toujours à m'enduire littéralement de cire chaude , cherchant sur mes cuisses, mon ventre, mes couilles ou meme mes pieds, un nouveau petit carré de peau preservé afin de le couvrir de cette substance de feu.

 

       Maitre jean me baisait maintenant la bouche sans ménagements, enfonçant jusque dans ma gorge son pieu de chair

encore et toujours plus profondemment.Il la ressortit au bout d'un moment pour se branler frénétiquement au dessus de moi, posant ses couilles lisses sur mon visage pour que je les leche.Il ressera alors les jambes sur moi et se laissa aller à éjaculer sur mon torse de cire.

 

  Maitre alexis et maitre gilles bandaient à nouveau et cessèrent de me 'chauffer' pour venir à leur tour près de mon visage.je m'appretais à les sucer mais ils posèrent leurs mains sur leurs queues pour se branler aussi au dessus de moi.De son coté, maitre jean attrapa ma queue pour me branler aussi, faisant ainsi craquer de toutes parts les differentes couches de cire qui la recouvrait.J'avais l'impression que les mutiples fragments qui se détachaient me rentraient dans la peau tellement ils étaient durs et cassants.Mais mon état d'excitation était tel qu'en moins d'une minute je ne pus me retenir et éjaculais sur moi-meme sans honte ni retenues,en de longs jets cremeux.

       Je soufflais et grimaçais maintenant alors que maitre jean continuait de me branler mon sexe redevenu mou,mélangeant la cire, le sperme et la sueur de mon corps.Sentation alors beaucoup moins agréable une fois l'excitation et l'exaltation retombées.

 

       Au dessus de ma face, les deux maitres branleurs paraissaient aprécier le spectacle .Il finirent par jouir sans pudeur aucune sur mon visage de gamin en de longs jets de sperme chauds et odorants, m'en envoyant jusque dans les cheveux, avant de se reculer pour contempler leur oeuvre.

 

          J'étais là, attaché sur la table, en croix, nu et offert, les couilles étirées, plein de sperme, de cire, de sueur,le visage gluant de leur foutre,la queue molle et le corps entier tout endoloris.

            Mais je me sentais bien, j'etais heureux et repus de cette experience hors du commun niveau sentation.

Par floboy
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Texte Libre

Calendrier

Mars 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés