Mercredi 20 avril 3 20 /04 /Avr 10:46

       Quand je l'aperçus enfin sortir de la boite de nuit, je me retins de bouger et le laissai monter dans sa voiture.Se dirigeant vers la sortie, il s'arreta à ma hauteur et m'ordonna:

                        -Monte à l'arrière et retire toutes tes fringues, esclave, ne garde que tes basquettes!

 

            Sans hésiter j'obéis,à la fois excité par cet ordre et anxieux de ce qui allait m'arriver.Me retrouvant nu et la queue déjà dressée par la situation, je lui donnai mes vetements avant de me rassoir sur le siège.

           Il démarra et s'amusa à tourner en ville, au risque de me faire voir.Après de longues minutes de ce petit jeu, où je n'osai rompre le silence,il sortit en campagne et stoppa la voiture à l'orée d'un bois

                        -Dehors immédiatement, montre toi à ton maitre.

         Sans réfléchir je lui obéis pour me poster devant ses phares, les jambes légérement écartées et les mains sur la nuque, offert et excité.

             Il resta quelques temps ainsi à m'admirer puis finit par descendre et s'approcher.Il me fit marcher le cul bien cambré sur le bord de la route .A la lueur des phares j'eus droit comme récompense à l'autorisation de lui lécher les basquettes très méticuleusement

                         -Maintenant tu vas traverser cette foret dans cette tenue.A quelques kilometres de là se trouve un parking.Je 

                                    t'yattend dans 15 mn.Mais si tu n'es pas là à temps tu ne reverras jamais tes affaires!Allez va!

 

                    Ayant un assez bon sens de l'orientation, et la lune etant très claire,je me précipitai sans tarder et rentrai dans le bois alors que Farid s'éloignait déjà en voiture.

                     Mais après quelques centaines de mètres, la végétation s'épaissit, me réduisant la visibilité et surtout l'accessibilité.Ainsi souvent les branches ou les fougères me fouettaient au passage le corps nu.Mon sang commençant à bouilloner, mes sens étaient à vifs et mon excitation redoublait.Quelque peu griffé, rougi et sali, le silence total de la foret amplifiait d'autant plus mes émotions,  mon excitation, mon angoisse d'etre surpris.Je craignais de ne pouvoir etre à l'heure au point de rendez-vous.Mais le trouverai-je d'ailleurs?..........

 

                  Après une dizaine de minutes de ce périple, j'aperçus devant moi une petite clairière qui s'est avérée etre ce fameux parking.La voiture de Farid m'y attendait effectivement , tous feux eteints,mais deux autres véhicules étaient aussi garés non loin.Je n'osai me montrer dans cette tenue mais craignai encore davantage de le voir partir.Aussi décidai-je de prendre mon courage à deux mains et m'aventurai à découvert.

              En m'apercevant, Farid sortit et s'avança vers moi.M'ordonnant de me mettre en position, je stoppai et me mis de nouveau jambes écartées et cul cambré devant lui.Les autres occupants des voitures sortaient pour jouir au mieux du spectacle offert.Comme il fit les présentations sommaires, je dus laper ses shoes avant que mon maitre ne pose son pied sur mon dos.Il appuya fortement alors et la douleur et la pression m'obligèrent à m'allonger à terre sur le sol poussièreux, voire boueux.Ainsi étalé en croix, il m'ordonna de ne pas bouger et s'en fut vers les spectateurs pour boire une bière ou deux avec eux.Sale et honteux, je restai néanmoins dans la position sans broncher, jetant juste un oeil vers ces lascards pour qui je semblai bien insignifiant.

                Pourtant, au bout d'un moment, je les vis tous venir vers moi et m'entourer.Farid s'amusa alors à me salir davantage encore avec ses chaussures boueuses en les frottant partout sur mon corps.Puis il décréta:

                             -Maintenant, rinçage!......

 

             Je ne compris pas immédiatement ce qu'il désirait mais quelques secondes plus tard je sentis un liquide chaud couler sur mes fesses.Comprenant que l'un d'eux soulageait sa vessie,je jetai un oeil vers les autres pour constater ques les cinq complices s'apprétaient à en faire autant.Farid s'aperçut de mon geste et sans ménagement me plaqua de son pied ma tete contre terre.Alors un flot de pisse jaillit sur moi, de la tete aux pieds, me trempant totalement sous cette douche odorante.Baignant dans cette flaque d'urine et dans la boue ainsi formée, j'étais tout de meme fort excité.Ils s'amusèrent alors à me faire tourner et retourner dans cette gadoue pour me salir au maximum pendant qu'ils commençaient à se branler.

                Je bandais maintenant moi aussi fermement et mon maitre m'ordonna de me branler mais avec une poignée de boue en mains.Je lui obéis donc et m'exécutai, maculant ma queue et mes couilles de terre trempée.Me décalottant au maximum, je me branlai allégrement mais très vite la présence de la boue devint douloureuse, au fur et à mesure que mon gland et son frein étaient stimulés.Malgré mes grimaces, Farid m'obligea à me branler de plus en plus vite.

           Il m'incita aussi à me doigter avec mes doigts sales et je me laissai aller à mon plaisir tout en matant les queues au dessus de moi, pretes à cracher leur jus.Mon maitre en profita pour sortir son portable et immortalisa la scène en quelques photos bien suggestives.Je n'étais plus en étatt de protester et pataugeais tel un porc dans sa mare de boue en gémissant et en offrant à tous un spectacle digne de choix.

                D'ailleurs le jeu leur plu tellement que , presque simultanement, ils éjaculèrent sur moi, prenant soin de viser ma gueule noire et déformée à la fois par le plaisir et par la douleur.Je me laissai aller, sentant le sperme couler sur mes joues et mon cou, et inondai mon ventre de mes jets crémeux.

                  Seul Farid se retint pour jouir, trop occupé qu'il était à me prendre en photo sous tous les angles........

Par floboy
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Texte Libre

Calendrier

Janvier 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés