Mardi 19 avril 2 19 /04 /Avr 15:25

      Le fantasme des blacks ou des beurs est tres fréquent chez les gays.J'ai eu moi-meme ma période exotique en tombant littéralement sous le charme de Farid, un jeune beur de 25ans, plutot typé marocain, cheveux aussi noirs que ses yeux, et avec un corps somptueux, d'autant que la pratique intensive de la musculation faisait ressortir ses muscles saillants à croquer.

            En habitué de ma boite de nuit préférée, je le remarquai vite dans son maillot près du corps, meme s'il ne quittait que rarement le bar, sirotant ses verres et discutant parfois avec le barman.Il me semblait aussi ténébreux qu'attirant par sa froideur .N'y tenant plus, je décidai de l'accoster et de le draguer ouvertement,sûr de mon fait et de mes effets.

           Mais son attitude me glaça tellement il ne parut pas s'interesser à moi.Quelque peu vexé de ce véritable affront, je l'interrogeai:

                         - Ainsi donc je ne t'intéresse vraiment pas?

                         -Ecoutes petit, tu es certes tres sexy ,je t'ai vu faire tes shows et tu as un corps très attirant,mais je ne pense

                                   pas que tu puisses assouvir mes besoins et mes gouts sexuels!

                         -Eh bien qu'en sais-tu? demandai-je intrigué par cette réponse

                         -Tu parais etre une belle petite salope effectivement,me lança -t-il, mais je doute que tu sois apte à devenir

                                    mon esclave sexuel!.......................

 

               Devant mon air dubitatif, il m'expliqua alors ce qu'il entendait par là,à savoir un etre apte à satisfaire ses plus vils instincts dès qu'il le désirerait, et surtout sans jamais poser de questions ni rien refuser.

                 Curieux, je lui fis part de mon envie de tenter l'expérience, ce à quoi il rétorqua prestemment:

 

                       -On ne tente pas l'expérience, on y réfléchit avant et lorsque l'on est pret, on donne sa vie au maitre, sans

                                     aucune possibilité de retour en arrière.Prends donc le temps d'y réfléchir et dans quelques temps

                                     tu auras ta réponse

 

                     Ainsi les jours qui suivirent ces mots me trottèrent dans la tete, si bien que je ne pensais plus qu'à cela, et que l'idée d'etre l'esclave de ce bel appolon finit par me hanter.

                     Dès que je le revis, la semaine suivante, je me précipitai pour lui faire part de ma décision, mais il ne parut pas enthousiaste et répliqua simplement:

                          -A  genou devant ton maitre!

 

                   Comme j'hésitai un instant, il sourit et décida que je n'étais pas prêt, pas apte.

                         -Tu vois, le rôle de l'esclave est d'obéir en toutes circonstances, quels que soient le lieu ou les désirs du

                                         maitre.Ainsi ton hésitation me prouve que tu dois encore mûrir.Repars méditer et, en guise de

                                          soumission,tu devras sacrifier tes longs cheveux en les rasant totalement.Ainsi lorsque tu te

                                           représenteras devant ton maitre je pourrais t'adopter.Maintenant laisse moi!

 

                Je restai sans voix face à ce défi , moi qui étais si fier de ma chevelure.Pendant près d'un mois je ne remis pas les pieds dans cette boite, de peur d'affronter son regard en voyant que je n'osai franchir le pas.Mais cette idée finit par m'obséder tellement que je me résignai à empoigner la tondeuse pour ne laisser qu'un fin duvet sur mon crane.Me précipitant le week end suivanten boite, j'aperçus Farid discutant avec un mec au bar.Prenant mon courage à deux mains, je me postai à genou à ses cotés:

                         -Bonjour maitre,votre esclave est à vos ordres!

                léger sourire de sa part, bien vite caché par son visage sévère.

                         -Je suis occupé là, sors et attend moi à l'entrée du parking.

                         -Bien maitre

              

                 Je récupérai sans réfléchir mes affaires déposées aux vestiaires moins de cinq minutes auparavent, avant d'aller me poster à l'endroit indiqué.Là j'attendai plus d'une heure que monsieur daigne me rejoindre, trop occupé qu'il était dans sa discution.Heureusement que c'était l'été et qu'il faisait doux ce soir là.....

Par floboy
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Texte Libre

Calendrier

Janvier 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés