Samedi 17 juillet 6 17 /07 /Juil 08:46

                 Tout en nageant dans l'eau fraiche de l'océan,je jettais régulièrement un oeil vers la plage

pour surveiller d'une part mon sac , mais aussi et surtout mes deux voisins si attirants!

 

                 C'est ainsi qu'après quelque temps je les vis se lever pour ramasser leurs affaires et se

diriger d'un pas décider vers les dunes.Je restai sans voix de les voir partir vers ce coin que je

connaissais maintenant mieux depuis hier, et ne tardai pas à ressortir  de l'eau.

                Sans hésiter, je filai à ma serviette pour me sécher rapidement ,enfiler mon petit short

sans prendre le temps de mettre mon boxer,attrapai mon sac et me dirigeai dans la meme direction

qu'avaient emprunté ces beaux males virils.

 

              Je marchai d'un pas décidé dans les petits sentiers sableux de la pinède et m'enfonçai bientot

dans les dunes quasi désertes, attentif au moindre bruit pouvant me signaler leur présence.

              Après une dizaine de minutes à errer ainsi, je me retrouvai près d'une minuscule clairière et

aperçu un mec adossé à un arbre.Je me fis le plus discret possible pour voir ce qu'il faisait et me

décaler pour mieux le voir.Un homme déja bien mur,torse nu, et le short baissé aux genous se caressait

allegrement sa petite queue en regardant droit devant lui.Je suivis son regard et découvris mes deux

appolons au milieu de la clairière, à quelques mètres de lui, en train de se donner du plaisir l'un l'autre

tout en jetant un oeil vers leur mateur.

 

            Je restai à les mater et commençai à mon tour à mettre la main dans mon short et à le baisser

pour me caresser lorsque je sentis une présence derrière moi.

             Détournant la tete je vis un homme à quelques pas de moi, entièrement nu sauf des skets aux pieds

et la queue tendue au maximum vers le ciel.Je restai scottché, pétrifié d'avoir été decouvert, et ne pus bouger

tellement j'étais surpris.Sans me laisser le temps de réagir d'ailleurs il s'avança vers moi et pris ma queue

dans sa main tout en m'encourageant à en faire autant à son encontre.

 

            Après quelques instants, voyant que je n'étais pas farouche, il me tint fermement par la queue et

m'entraina vers la clairière, en direction de mes deux hidalgos.

 

                        - Tiens Claude que nous ramènes-tu là?

                                                               dis l'un des deux

                        - J'ai trouvé le petit poucet perdu dans la foret!!

 

           Je compris alors qu'ils se connaissaient et qu'ils étaient de connivence pour assouvir leurs désirs.

Aussitot le dénommé Claude m'appuya sur la tete, m'obligeant à me mettre a genou alors que le chauve

me présentait sa queue tendue.Je m'empressai de la prendre en bouche et de la teter pendant que dejà

l'on m'otait mon short et que des mains palpaient mes fesses.

              Je me retrouvai rapidement avec la queue de son copain à coté de moi et prenais alternativement

leurs sexe en bouche pendant que je masturbais ou caressais l'autre.Du coin de l'oeil, je voyais le mateur

de tout à l'heure qui s'était rapproché et se paluchait de plus en plus en vue.

                De son coté, Claude m'avait installé à quatre pattes et me titillait l'anus de sa langue experte.Je

bandais comme un ane et m'appliquais devant ces deux queues tendues et lisses tout en caressant leurs

cuisses et leur fesses quand je sentis la queue munie d'un preservatif de Claude s'introduire sans grand

ménagement dans mon petit cul.Je poussais un rale de douleur mais deja il était au fond de moi et les

deux queues devant moi me reclamaient.Ils réussirent meme à me donner ensemble leurs deux membres,

ce qui fait que je me sentais déformé de partout.J'étais baisé par tous les trous et me sentais tel une petite

salope assoifée de sexe.

                 Notre branleur s'était maintenant rapproché de moi de telle sorte qu'en tendant le bras je pouvais

maintenant le branler moi meme.J'avais maintenant une queue dans chaque main , une autre dans la bouche

qui ne me ménageait pas, et une autre qui me défonçait le cul.Tellement j'étais excité de la situation et des

sentations éprouvées,je sentais mon sexe dégouliner de mouille et ma sueur perlait partout sur mon corps.

Je me sentais sale et dépravé mais tellement heureux de vivre ce bonheur que plus rien n'avait d'importance.

Bientot je sentis Claude se crisper et s'accrocher a mes hanches avant de se ficher au plus profond de moi et

de jouir sans retenue.

      Le sencond fut notre branleur qui se lacha sur mon bras et ma main alors que mon chauve préféré s'était

retiré de ma bouche pour me tapoter la face de son membre épaix et dur.son compagnon se rapprocha et ils

se branlèrent frénétiquement au dessus de mon visage pendant que je leur caressais les couilles.

            Bientot mon joli minoi fut inondé de leur semence abondante et ils s'amusérent à etaler leur jus le plus

possible.Je restais au milieu de mes quatres amants, toujours à quatre pattes, offert à leurs désirs, et ne pus

résister à l'envie de me branler.Telle une petite chienne en chaleur, je commençai à me donner du plaisir sous

leurs yeux ravis quand je sentis un liquide chaud et abondant m'inonder l'arrière train.Regardant par dessus mon épaule je vis Claude qui se vidait maintenant la vessie sur moi.

              L'effet fut instantané et alors que je tendais ma croupe vers lui pour mieux decouvrir cette délicieuse

sentation, ma queue explosa en merveilleux jets de bonheurs et d'extase.

          

Par floboy
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Texte Libre

Calendrier

Avril 2017
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés