Samedi 19 juin 6 19 /06 /Juin 10:43

                  Après environ une heure de ce petit jeu , et alors que, la fin de l'après-midi arrivant,la plage

commençait à se vider, je le vis se relever et enfiler un petit short ample avant de prendre ses affaires,

se tourner vers moi, me sourire du plus tendre des sourires, se retourner, et partir lentement vers le

parking, situé tout près des dunes.

                J'étais désemparé et ne savais que faire, comment réagir.Mon excitaion retomba d'un coup

et sans trop savoir ce que je faisais, je renfilai mon maillot de bain, attrapai mes quelques affaires et

me dirigeai dans la meme direction que lui.

                 Je n'eus aucun mal d'ailleurs à le retrouver tellement il marchait lentement, tres nonchalant,

à croire qu'il attendait que quelq'un le rattrape!!!

 

                 Arrivé à sa hauteur, je ne pus que lui murmurer :-euh salut   tellement j'étais intimidé.

      Son oeil pétilla alors et il me répondit alors simplement:

                         -Viens, je vais te faire découvrir les dunes!

 

                    Nous nous enfonçàmes donc tous les deux dans ce paysage sauvage et marchàmes

quelques minutes pour etre isolés et au calme.

                 Sans prévenir, il me plaqua contre un pin et vint m'embrasser fougueusement pendant que

sa main fouillait dejà l'intérieur de mon slip, avant de le retirer complètement.Ma queue reprit alors

instantanément du volume et je m'empressai de lui rendre la pareille,en baissant son short jusqu'aux

chevilles.Sans tarder ma langue passa de sa bouche à son cou et descendit lentement sur son

torse, titillant ses tétons déjà pointés.Puis je léchai ses superbes abdos en tablettes avant de prendre

directement sa queue tendue en bouche.

                      Sa queue et sa peau satinée avaient un gout légerement salé du à l'eau de mer et cette

saveur m'excita d'autant plus qu'il gémissait bruyamment sous mes caresses.Bientot il commença

un va-et-vient dans ma bouche de plus en plus profondemment , sans ménagements aucuns,

m'etouffant presque, tellement il était dans un état second.

 

                 Je ne pus résister et, alors que d'une main je caressai ses fesses et ses couilles pleines

prètes à se vider, j'attrapai ma queue de mon autre main pour me branler frénétiquement

 

                            -Ouiiiiiiiii vas-y mon joli, branle toi la queue en meme temps,

 

       me dit-il d'un ràle de plus en plus rauque, tandis qu'il me baisait littéralement la bouche et la gorge.

  Je m'appliquai tellement à lui faire du bien qu'il ne pus se retenir bien longtemps et que je sentis son

jus épaix se répandre en moi.

                Me délectant de ce bonheur, je ressortis son membre de ma bouche gluante pour le nettoyer

délicatement et méthodiquement.

               Les genoux posés sur le sable chaud, les cuisses écartées et les fesses posées au sol, je me

laissai partir la tete et le torse en arrière pour bien m'exhiber devant ses yeux de fauve,et me masturbai

sans gène et surtout sans pudeur jusqu'à me faire jouir violemment à ses pieds.

alors

 

 

Par floboy
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Texte Libre

Calendrier

Février 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés