Samedi 19 juin 6 19 /06 /Juin 09:51

   Le premier sentiment après avoir décroché son permis de conduire est sans aucun doute celui

de liberté.

     Pour feter cet événement je décidai de partir quelques jours en vacances dans une petite station

balnéaire réputée de vendée.

       Un peu déçu tout de meme de n'avoir personne pour m'accompagner, j'installai rapidement ma

petite tente canadienne et filai vers la plage pour me détendre du voyage et profiter pleinement du

soleil.Comme je marchais le long de l'eau, je me sentis soudain comme attiré vers l'extrémité de la

plage. Ne sachant pas du tout pourquoi, mais je sentais qu'il me fallait me rendre dans cette direction.

  Une douce béatitude m'envahit en découvrant que cette partie là était réservée aux naturistes, et le

plus naturellement du monde je décidai de poser ma serviette et m'étendai, non sans avoir au prélable

retirer mon petit slip de bain moulant.

      

          Après quelques minutes je commençai à regarder tout autour de moi afin de contempler la "faune"

locale.Jeunes et moins jeunes se cotoyaient sans gène apparente, garçons et filles vaquaient à leurs

occupations et de beaux petits culs évoluaient devant moi. Mes sens se réveillèrent bien vite et je dus me

mettre sur le ventre pour cacher mon érection naissante.

         Je découvris bien vite que je n'était pas le seul à mater autour de moi et que de surcroit je n'étais pas

le moins regardé.

          Un peu plus loin une petite brunette offrait son corps juvénile d'ado à la chaleur du soleil et je la

sentais fière de s'exhiber ainsi à le vue de tous.Mes instincts hétéros réveillés, je commençai à fantasmer

sur ce magnifique corps de pucelle excitante et ne pouvais détourner mon regard de la scène.C'est alors

qu'il est apparu.Traversant mon champ de vision, nu comme un ver, il revenait de l'eau, ruisselant de

goutellettes salées , pour s'installer sur sa serviette.

            J'étais pétrifié, subjugué d'une telle beauté. La vingtaine, le teint halé à merveille, ses cheveux

chatains mi- longs recouvrant presque ses yeux clairs, et une plastique de rève. Cette fois plus question

pour moi de bouger tellement mon érection avait pris de l'ampleur.

           Je l'admirais debout au milieu de la plage à quelques mètres de moi , passant tres lentement sa

serviette partout sur son corps tout en scrutant autour de lui ce qu'il y avait à voir, et surtout qui le matait!

        

            Ses yeux se posèrent sur moi et je me sentis rougir de tout mon ètre quand il me sourit tendrement.

Sans complexe il insista alors à frotter son sexe pour le sécher tout en me fixant, puis s'installa pour se

détendre.Mon trouble était si intense que j'avais l'impression que tout le monde  voyait combien je bandais.

 Je dus faire un effort sur-humain pour tenter de me calmer,chose vaine d'ailleurs car ce bel inconnu

s'amusait à bouger et à se retourner pour offrir la totalité de son corps à ma vue.Je le sentais s'amuser de

la situation et découvris que son sexe prenait de plus en plus de volume sans que cela ne le gène de se

montrer ainsi à tous, bien au contraire.....

 

 

Par floboy
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Texte Libre

Calendrier

Avril 2017
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés