Dimanche 14 août 7 14 /08 /Août 09:40

                Thomas se cambrait de plus en plus, criant son bonheur d'etre ainsi brouté, et poussait pour etre dilaté encore plus et me sentir encore plus profondemment en lui.

              Le jugeant pret, je me relevai pour me coller à lui et chuchotai à son oreille:

 

                           - Tu veux que je te prenne, cousin?

                           - Oh oui!  vas-y prends moi et fais de moi ce que tu veux!!

 

            Alors je lubrifiai de ma salive mon gland déjà humide de mouille et le présentai à l'entrée de son cul.Là j'exerçai une légère pression pour m'introduire en lui.

             Après une légère hésitation, il se recula pour venir de lui meme s'empaler sur me tige jusqu'à la moitié.Là il stoppa pour reprendre un peu son souffle puis commença à bouger et à coulisser doucement le long de ma tige enflée.

     A chaque mouvement de son bassin, ma queue avançait et progressait de plus en plus en lui.Une fois mes couilles contre ses fesses, je stoppai un instant pour savourer son intérieur avant de recommencer mon doux va-et-vient.

 

            J'entendis alors mon cousin ràler de plaisir et d'excitation.Prenant sa queue en main, il se masturbait pour intensifier encore davantage son plaisir grandissant.

            Comme je sentis son anus se dilater de plus en plus, j'intensifiai mes à-coups pour le baiser de plus en plus fort.A mon tour je gémissais à chacun de mes coups de boutoirs et limais sans ménagements le beau Thomas.Le saisissant par les hanches pour le bourrer au maximum.

 

              Farid de son coté avait juste sorti sa queue pour se tripoter et se branler en nous matant.

             Se rapprochant de nous, je tendis la main pour lui prendre la queue et m'occuper moi-meme de son plaisir.Comprenant son désir,j'empoignai Thomas par les cheveux pour lui ramener la tete vers la mienne:

 

                          - Maintenant tu vas t'occuper de mon maitre et de sa queue d'enfer, batard!

 

           Sans attendre sa réponse je le fis pivoter, le contraignant à se baisser vers la tige épaisse et tendue de Farid.

 

            Ainsi, non content de se faire prendre pour la première fois, mon joli cousin hétéro allait connaitre le bonheur de sucer une queue raide.Mais il était tellement excité qu'il lui était impossible de nous refuser quoi que ce soit.

              Farid lui introduisit donc sa bite chaude dans la bouche et Thomas commença une timide fellation.Je repris mon va-et-vient lentement pour commencer,puis de plus en plus fermement pendant que mon maitre donnait de plus en plus de petits coups de reins pour lui baiser la bouche.

          Nous nous calammes rapidement sur la meme cadence et criions notre joie de baiser avec delectation ces deux petits trous vierges.

 

             Bientot mon désir devint incontrolable et je ne pus me retenir.Ressortant ma queue entièrement de ce foureau si chaud, j'éjaculai sans tarder sur ses fesses cambrées et son dos vouté.Me branlant violemment pour finir de me vider, je ralai de satisfaction, étalant le sperme crémeux avec mon gland encore injecté de sang.

               Farid en fut tellement excité qu'il se retira lui aussi de la bouche de Thomas et cracha tout son jus à la face de celui-ci.Puis, l'obligeant à rouvrir la bouche, il se nettoya le gland encore plein de son jus contre sa langue tendue.

 

                          - Hummmm, dis moi mon petit Thom, tu es une aussi bonne pute que mon esclave!............

                          -Eh oui, me dis-je intérieurement, c'est génétique....

 

         Constatant que sa queue était toujours raide et qu'il était maintenant le seul à n'avoir pas joui, je me contorsionnai pour venir me positioner sous Thomas et ainsi pouvoir aisément lui téter la queue.

           Au lieu de m'aider, il se mit à 4 pattes , cuisses écartées,et fesses relevées. Ainsi j'étais allongé sur le béton pour lui prodiguer une fellation mémorable, relevant et abaissant la tete tel un exercice d'assouplissement.

            Farid vint se placer derrière et lui mit directement son majeur contre sa rondelle. La quantité de mon jus sur ses fesses aidant, il rentra aisément son doigt dans son petit trou dilaté et le doigta méthodiquement en un nouveau va-et-vient.

 

             Très vite Thomas cria tout son bonheur et se crispa sur le doigt de mon maitre.Alors il se répandit en moi, inondant ma bouche et ma gorge de tout son sperme chaud et délicieux que je m'empressai d'avaler jusqu'à la dernière goutte.

Par floboy
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Texte Libre

Calendrier

Février 2017
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés